7h of transit in Shanghai / 7h d'escale à Shanghai (1/2)

by Cyprien November. 02, 2016 2905 views

The trip

Once the tickets issued and border control passed, I have one hour left before the plane departure. After a few good-bye calls, I made the first (little) mistake of my trip: I bought a sandwich, a bottle of soda and some cookies for the flight.

Une fois les billets récupérés et
les contrôles aux frontières passés, il me reste une heure avant le départ de Paris. Après avoir passé quelques coups de fil d’au-revoir, je m’en vais
commettre la première (petite) erreur de mon voyage : j’achète un sandwich, des
boissons et gâteaux pour le trajet.

My surprise was quite huge when, entering the plane, I saw comfy seats, with plenty of room for the legs, cushions, blankets and all the «oh la la». My disappointment was as huge as was my delight when I saw, ten meters farther, the economy class where my seat was. It is quite like a normal plane, with maybe slightly larger seats.

Arrivé dans l’avion, quelle n’est
pas ma surprise lorsque je vois les sièges spacieux avec places pour les jambes
pour dormir, couvertures, coussins et tout le confort. Je déchante toutefois
rapidement en voyant 10m plus loin la classe économique: un avion normal
(avec des sièges un peu plus large tout de même).

Plane travel : thedream and... the reality / Voyage en avion : le rêve puis... la réalité !

I went to my seat which was, cherry on the cake, in the middle of the middle lane, so much for resting my legs in the pathway! And I’m glad I’m not taller than 1,80m because my knees almost touched the front seat. Hopefully (all is not so dark here), I had the possibility to give a good 45° of inclination to my seat. I also got to have a blanket, a pillow and, last but not least, I had the possibility to slide my feet under the front seat (luxury !).

Je m’installe à ma place:
pour parfaire un peu le tableau une place au milieu de la rangée du milieu
(adieu les couloirs pour se dégourdir les jambes), et constate que je fais bien
de ne pas mesurer plus d’1m80: mes genoux ne sont pas loin de toucher le
siège de devant. Heureusement (tout n’est pas si sombre), les sièges
s’inclinent d’un bon 45°, on a aussi droit à uncoussin, une couverture,
et surtout il est possible de glisser ses pieds sous le siège de devant.

I ate my sandwich and cookies during the take-off, and offered some to my French and Chinese neighbors. The latter has been living in France for the past 20 years and she talked French like me Spanish (but I only learned spanish during 6 month on my smartphone). First mistake, I was saying: 15minutes after I finished my lunch, our dinner was served in the plane! After my sandwich and cookies, here I was, eating again: Jay-Lo Lao chicken from what I could understand my neighbor told me. Industrial food but… allright.

Je profite du décollage pour manger mon sandwich et des gâteaux, en proposer à mes voisins français et ma voisine chinoise habitant la France depuis 20ans et parlant aussi bien français que moi espagnol après 6 mois de travail sur une appli de smartphone. Première erreur, donc, 15 min après mon repas, on vient nous servir… le repas! Suite à mon sandwich et mes cookies je mange donc du poulet Jay-Lo Lao d’après ma voisine. Industriel mais pas mauvais.

Once the meal was over, here came my second mistake. (Good start champ’!). Seeing free seats in front of me, with more leg space than had mine (not first class, still), I took my chance and woke up a Chinese young man, asking him to remove his belongings spread on the free seat next to him. What a rude gesture! He answers me angrily that I woke him up. I know, I told him friendly, and I am truly sorry, but if he could put his belongings at his feet,I could have a bit more space for my legs, too. He barks that he paid for the extra space, that I have my little seat which should be fine for me, and if it isn’t, it’s not his problem. He threatens to call the stewardesses who will not indulge me to trespass my rights by taking the comfy place for his phone’s legs next to him. I thanked him for opening my eyes on my mistake and went back to my seat, watching “Life of the Others”, which talks about good people. «DieSonate vom Guten Menschen».

Une fois le repas fini: deuxième grossière erreur! (ça commence bien). Constatant qu’il y a aurang devant moi des places plus spacieuses et vides, je réveille un jeune homme chinois pour lui demander s’il peut retirer ses affaires du siège à côté de lui
que je m’y mette. Il commence déjà par me dire, énervé, qu’il dormait. Je lui dis que je sais, que je suis désolé, mais que puisque la place à côté de lui est vide, ça m’intéresse. Il m’explique alors très clairement que lui a payé pour ce genre d’avantage, que moi non donc je n’y avais pas droit, et que les hôtesses ne me laisseraient pas m’asseoir ici (comprendre: lui polluer son atmosphère et le siège à côté de lui, nécessaire au confort des jambes de son téléphone). Je l’ai donc remercié pour sa gentillesse, suis retourné à ma place, et ai regardé «La vie des autres», qui traite des gens bien. «Die Sonate vom Guten Menschen».

And since it is nearly 5:30 PM (yes, around onehour to translate for the French / English attentive readers), which means 0:30in China, it is time for me to sleep and let this trip begin!

Et puisqu’il est désormais 16h30 (23h30 pour les chinois qui dorment depuis notre départ), il est grand temps de dormir pour faire passer ces 11h de vol, et se réveiller demain, 6h40, prêt pour affronter la grande ville en 7h!

Sortie de l'aéroport

Arrivée à Shanghai avec peu de nuages et soleil levant : parfait !

Leaving from Paris, I could only getthe first ticket of my trip to Auckland: Paris-Shanghai. I was told at the check-in thatI would have to get out of the International Zone at Shanghai, get my backpackback (say it 10 times as fast as you can) and check-in again in China. Even if the transit is longer that way, it remains quite simple.

Au départ de Paris, seul le premier ticket de mon voyage m'a été remis, et on m’a indiqué au check-in que j’aurai à sortir de la zone de transit, pour récupérer mon bagage et le faire réenregistrer à Shanghai. Même si ça complique l’escale, la procédure à suivre est finalement est finalement simple. 

Getting out of the plane, one has to head towards the 24/144h Transit Zone counter. This border counter is quite nice because it turns into a meeting point for lost foreign passenger (before midnight, though. I have been told that after midnight it turns back into a normal border counter with a shiny shoe on it). At the counter, if you are a member of the 51 authorized countries, you can exchange an arrival paper previously filled in the plane for a temporary transit visa, which allows you to visit Shanghai provided that you have another plane in the next 72h (go figure why the counter is named 24/144h, then…).

A la sortie de l’avion, il faut se diriger vers le comptoir de douanes 24 / 144h Transit zone. Ce comptoir est sympa puisqu’il permet de sympathiser avec les autres étrangers perdus faisant également escale à Shanghai, ce qui a son utilité comme nous le verrons plus tard. Au comptoir, on nous donne un papier d’arrivée indiquant de quel vol on vient, ce qu’on vient faire à Shanghai (transit) etc… Si l’on fait partie des 51 pays autorisés au transit de courte durée sur le sol chinois (oui, je suis très tenté par les blagues de bas étage avec ces histoires de transit, mais ça n’arrivera pas), on obtient un visa de transit temporaire et le droit d’aller récupérer nos bagages. 

While getting your luggage, don’t forget to propose the others lost foreign passengers of the magic counter if they plan to visit the city while in transit. You might end just like me with a kind young gorgeous German surgery assistant backpacker named Laura for your quick trip to Shanghai city center (no need to have all these qualities for your temporary travel companion, despite the fact that it is nice).

Là, on récupère donc son gros sac et on en profite pour demander aux autres étrangers perdus du comptoir des 24 /144h transit zone s’ils ont prévu d’aller visiter la ville comme moi. Coup de bol : Laura, une jolie jeune allemande, a prévu cela, je lui propose donc d’unir nos forces et on se dirige vers le comptoir d’informations pour savoir quoi faire de nos bagages. 

After many round trips in the huge Terminal 2 hall, I ended up understanding that I couldn’t check-in at that moment. I could, however, place my backpack in a locker located behind the counters of row A. After dropping my bag, I bought a round Maglev trip + a 1-day metro ticket for 80 Yuans (around 10€) and we headed towards the city center at more than 400km/h. In 8min the terminus of the Maglev line was reached, and I could take the subway line 2 (very well floor-indicated) towards East Nanjing Road,where I got out of the subway.

Après plusieurs allers-retours dans le hall immense du Terminal 2, on comprend que nous ne pouvons pas enregistrer nos bagages directement et qu’il faut le placer dans une consigne, située derrière les comptoirs de la rangée A. Après avoir retiré de l’argent et consigné nos bagages, nous prenons un ticket A/R Maglev + métro illimité la journée pour 80 Yuans (environ 10€) nous dirigeons vers le fameux Maglev ce train à suspension magnétique qui emmène de l’aéroport à Shanghai en 8min, à 400km/h (300 pour nous, c’était jour de flemme), au terminus du Maglev, nous prenons la correspondance avec le Métro 2 (très bien indiqué au sol, partout), à destination de East Nanjing Road, d’où nous pourrons avoir une superbe vue sur le Bund, le quartier d’affaires de Shanghai.

Le vaste aéroport et le métro bondé

Balade en centre-ville

Once out of the station, we turned left and walked straight till we could enjoy a beautiful view of the Bund (the financial center of Shanghai) over Huangpu River.

Une fois sortis de la station de métro, on marche un peu jusqu’à la rivière, et en effet, un quartier d’affaires genre La Défense au bord d’un fleuve, ça en jette, vu d’en face.

Sortie de métro : vers l'infini... !

Le quartier d’affaire du Bund, vu de East Nanging Road.

We then had a nice walk on the Promenade des Japonais (bad joke, I know) getting southtowards Yuyuan Garden.

S’ensuit une balade très sympathique sur la promenade qui longe le fleuve, en direction du sud, vers Yuyuan Garden.

La promenade des chinois et les tours d'affaires

Laura had a great GPS app which gave us the opportunity to take our chancet hrough small authentic streets where we could see small shops, a modest neighborhood and craftsmen, constantly surrounded by silent fast electric motorbikes, which can be quite dangerous when we are not used to them.

Nous ne prenons pas les grandes
routes pour aller à Yuyuan Garden et grand bien nous en fait, puisque nous
passons par de petites ruelles très authentiques avec de petites boutiques, un
quartier de logements populaires, des artisans dans la rue et ces fameuses
motos électriques qui sont partout roulent relativement vite et ne font aucun
bruit, de part leur nature.


Shanghai contrasté et motos silencieuses

Les artisans de la rue

Arrived at Yuyuan Garden, the change of scenery was (once more) drastic since while the park is not that big, it is really calm and filled with serenity. Entering it,out of noisy decrepit streets, and seeing the view on the Bund’s skyscrapers provided quite a shocking contrast.

Arrivés au Yuyuan Garden, le
dépaysement est (à nouveau) total puisque si ce parc n’est pas très grand, il
est vraiment calme et respire la sérénité. Après les ruelles populaires, et avec une
vue sur les gratte-ciel du Bund, le contraste est saisissant!


Entrée dans Yuyuan Park et vue sur le Bund

Entrée dans Yuyuan Park et vue sur le Bund

Visite paisible en compagnie de Laura, backpackeuse et assistante en chirurgie

The park was authentic, with people taking fresh air, old Chinese guys playing dominos while their wives had a chat around a cup of tea at the next table, and many cats, probably inedible ones since they don’t seem to be afraid of humans.

Suite et fin de la visite de Shanghai au prochain post...

Join the conversation
2
There are 2 comments , add yours!
Amy Daniels 4 years, 7 months ago

The docked plane is my favorite

4 years, 7 months ago Edited
Cyprien Replied to Amy Daniels 4 years, 7 months ago

Thanks Amy, this is my favorite as well!

4 years, 7 months ago Edited
Up
Copyright @Photoblog.com