Kaikoura to Picton, and travel to Abel Tasman Park

by Cyprien November. 11, 2016 1760 views

The journey to Picton

On our journey to Picton, we took the coastal road, passing between the sea and the mountains. There we enjoyed the view of many seals and even a few Dolphins jumping out of the water not far away from the shore. We stopped by the road to enjoy the view of a lovely waterfall hidden at the end of a 10 minutes hike in the mountain, and off we were again.

En allant vers Picton, nous avons continué le long de la route côtière depuis laquelle nous avons pu voir à nouveau des phoques sur les rochers, et cette fois, nous avons aussi vu des dauphins sautant hors de l’eau non loin de la côte. Nous nous sommes arrêtés une dizaine de minutes pour aller voir une cascade non loin de la route, à quelques minutes de marche dans la forêt et nous avons repris notre chemin pour Picton.

A nice Waterfall in the mountains


By the time we arrived to Picton, it started to “pleuvoir comme vache qui pisse” as Martin was amused to say in French “raining like cats and dogs”. We left around 15 people who where heading north for the continuation of their trip and headed to the hostel. We couldn’t do much in Picton during this afternoon as the bad weather stayed with us, and we stayed in the common rooms, chatting, doing our laundries, washing up, and so on…

Arrivés à Picton, il a commencé à pleuvoir comme vache qui pisse, comme dirait Martin le jeune allemand qui aime parler français. Nous avons déposé un quinzaine de personnes au port pour qu’elles puissent prendre le bateau en direction de Wellington pour continuer leur voyage vers l’Île nord. Nous ne pouvions donc pas faire grand-chose durant cet après-midi et nous en avons profité pour laver du linge et  faire des jeux de société.

The nice hotel of Picton (photo taken the following sunny day)

During the evening, a German-French cooperation, with some help from Tine from Denmark cooked nice Pasta Bolognese and we had a really nice meal, finished by a great apple pie offered by the tenants of the hostel, very kind of them! The rain continuing to pour, we stayed inside and played cards. I taught my new friends the asshole, where you need to get rid of all your cards by single, pairs, triple… and Phil taught us the very funny games of Bullshit. It is quite the same as the asshole, and you have to get rid of your cards with the following sequential number (2 then 3 then 4…), but as you play your cards face down you can either put the right card or if you don’t have it, bullshit about the number. If you are discovered, you take all the pack on the table. We then played a game where the last man standing has to answer to an awkward question to the curious crowd. It really helps to break the ice!

Pendant la soirée, Martin et moi avons cuisine de très bonnes pâtes bolognaises en une vraie coopération Franco-Allemande, avec de l’aide du Danemark représentée par Tine, et nous avons mangé un très bon repas, terminé par de l’Apple pie offerte par les très attentionnés tenants de l’hôtel. Nous avons ensuite terminé la soirée en jouant au trou-du-cul, jeu de carte marrant où l’on doit se débarrasser de ses cartes par simple, double ou triple… puis Phil nous a appris le jeu très marrant du Bullshit où, de manière similaire au trou-du-cul il faut se débarasser de ses cartes, mais dans l’ordre séquentiel exact (2 puis 3 puis 4…) mais comme l’on joue les cartes face cachée, on peut jouer le bon chiffre de la suite ou  bluffer (bullshit) et jouer une autre carte (si l’on n’a pas celle demandée). Celui qui est découvert ramasse bien entendu tout le paquet de cartes sur la table. Enfin, nous avons joué un jeu qui permet de bien faire connaissance, dans lequel la dernière personne qui perd doit répondre à une question embarrassante posée par les autres, c’est très bien pour découvrir les gens : )

Martin and I

Picton

The following day the sky had cleared and the really nice weather enticed us to go riding the bikes available at the hostel for free-loan. As there were more interested people than bikes available, Phil and I stayed for a nice stoll around Picton bay, getting along a path by the sea, surrounded by the forest but having still a nice view on the sound. At some point we were walking just over the sea and the path felt like a mix between the Mediterranean Sea and Ireland. Indeed, we found plants that also grow in the south of France, the path and cliffs felt just like French Riviera, there were palm trees on the harbor, but the weather the previous day, the grass everywhere and the temperature of 18°C were only shouting “Ireland”. That was quite amazing!

The birth of New Zealand / naissance.

Phil taking a picture of the path.

Le jour suivant, le ciel s’est éclairci, et nous avons pu aller faire une balade dans Picton, avec Phil. Nous sommes allés faire une promenade sur un chemin longeant la baie de Picton, entourés par la forêt, avec tout de même une belle vue sur la baie. Le chemin passant juste au-dessus de la plage semblait être un mélange entre Méditerranée et Irlande. En effet, le chemin en lui-même, en forêt, étroit, au-dessus de la plage, au soleil, avec de nombreuses falaises et de plantes méditerranéennes faisait étrangement penser à la Côte d’Azur, tandis que la température, la pluie de la journée précédente, et l’herbe omniprésente ne faisaient que dire « Irlande » ! (oulah cette traduction est naze! J’ai l’impression qu’au fur et à mesure que mon Anglais revient, mon Français s’en va. C’est tout un métier de cultiver deux langues en même temps…)

The Mediterranean / Irish bay of Picton

Picton to Abel Tasman Park

We then came back to the Stray bus around midday to leave in the direction of Abel Tasman National Park. Before leaving Picton, we picked up 14 people coming by boat from Wellington and we were again quite a full bus to leave Picton. Stray is a really good way of travelling and you can stick with some people for quite a long time, but it is quite disturbing to still have so many change of people around you, when you get to know people, they leave and you meet new people. It is a peculiar way of socializing, but probably more stable than being all alone on a national bus company and needing to re-meet everyone at every hostel you stop by.

Nous étions de retour au bus vers midi pour repartir en direction du parc Abel Tasman. Avant de quitter Picton, nous avons récupéré 14 personnes qui sortaient du bateau arrivant de Wellington, et le bus était à nouveau presque plein. Voyager avec Stay est de manière générale très sympa, mais c’est perturbant de rencontrer des gens, qu’ils quittent le bus quelques jours (parfois quelques heures) après, d’en rencontrer de nouveau et cætera. Mais en effet, certaines personnes restent sur le même trajet que moi depuis le début, et c’est tout de même moins changeant que de faire mon propre voyage avec la compagnie nationale de bus.

We travelled a good part of the afternoon and around 5PM, after a long road through the forest along the sea, we were arrived at Abel Tasman Park. It is a huge park where the forest meets the Ocean, at the North West of south Island, with a very calm and flat sea where many people go on sailing or kayaking, where hikes can be made for several days in the forest along the sea, with small huts every so often for resting and sleeping.

Nous avons roulé une bonne partie de l’après midi, entre la mer et la forêt, avant d’arriver au parc aux environ de 5h de l’après-midi. Le parc Abel Tasman est une forêt immense située au bord de la mer, au Nord Ouest de l’île sud. La mer y est calme et plate, et de nombreuses personnes y viennent faire de la voile ou du kayak. Il est également possible d’y faire des balades de plusieurs jours dans la forêt le long de l’océan, en profitant de petites cabanes construites pour se reposer ou dormir.  

Skydiving

In the bus I had made a reservation for Skydiving (don’t tell my mother what it is, she would be panicked at the thought that I wanted to do that), and went there with Nicole, Laura and Alexander. Unfortunately (fortunately, would think my mother) the trainer had never jumped with someone who has my condition (a prosthetic femur), and as much as he thought that I had around 95% chances of being fine, he didn’t recommend that I took the 5% risk of losing my leg for such an activity. On which I totally agreed. I therefore stayed on the ground and while waiting to go back to the hostel took pictures of the three brave sky explorers before and after their jump.

Dans le bus, j’ai réservé un saut en parachute à l’arrivée à Abel Tasman (bon, en Français, ma maman va savoir ce que c’est et elle ne va pas être contente), et j’y suis allé avec Nicole, Laura et Alexander, après être arrivé à l’hôtel. Malheureusement (ou heureusement pour ma maman), le moniteur n’avait jamais sauté avec quelqu’un portant une prothèse de hanche, et m’ai dit qu’il y avait un risque de choc lorsque le parachute s’ouvre, même si ça n’arrive pas souvent. J’ai donc préféré renoncer à mon saut plutôt que de risquer de me faire mal pour un peu d’adrénaline. Je suis resté sur le plancher des vaches et en ai profité pour prendre des photos des courageux explorateurs des airs en attendant le retour à l’hôtel.

Nicole, Aleks and Laura "skydiving"

During the evening, we had a nice burger and hot marshmallow party set up by Lego, our driver. We tried with Tim to make the most amazing chimney fire of the world (as everything in New Zealand is the best in the world, remember?), but couldn’t as the party was over at 11:00PM. Which was sad. 

Marshmallow party !

Au cours de la soirée qui a suivi, nous avons profité d’une sympathique soirée burgers et chamallows grillés, organisée par Lego, notre chauffeur. Avec Tim, nous avons essayé au cours de la soirée de produire le feu de cheminée le plus époustouflant au monde (puisque à peu près tout est « le mieux du monde » en Nouvelle Zélande, si vous avez vu les posts précédents), mais nous n’avons pas réussi, puisque la soirée s’est terminée à 11h du soir. Ce qui, en soi, était triste.

Tim and Gemma


Sad party ending, with Phil


Join the conversation
2
There are 2 comments , add yours!
Ben Mckechnie 4 years, 7 months ago

#1 Beautiful water... like a dream.

4 years, 7 months ago Edited
Cyprien Replied to Ben Mckechnie 4 years, 7 months ago

Yes ! this waterfall was pretty nice :)

4 years, 7 months ago Edited
Up
Copyright @Photoblog.com