Franz Josef glacier and the road to Wanaka

by Cyprien November. 17, 2016 2397 views

Franz Josef

The following day, a big part of the group was up early to get ready for being taken to the glacier in a helicopter and do a 3h hike there, while my scenic flight over the glacier only started at 11AM. Unfortunately, they came back a few minutes after leaving with bad news: there are too many clouds over the glacier and the hikes are cancelled. Since it was still possible to fly over the mountains, we could hear the flight of many helicopters above the city and in the mountains, and I was sad for my friends who were stuck on the ground.

Le jour suivant, une grande partie du groupe s’est levé de bonne heure pour se préparer à se rendre sur le glacier en hélicoptère afin d’y faire 3h de marche sur la glace. Mon survol de glacier pour prendre des photos en hélicoptère ne devant démarrer qu’à 11h, j’avais plus de temps devant moi.  Je les ai pourtant vus revenir peu de temps après leur départ : la marche sur le glacier était annulée en raison d’un trop grand nombre de nuages à proximité pour pouvoir atterrir. Comme il était toujours possible de survoler les montagnes sans s’y poser, le son du ballet des hélicoptères survolant le massif toute la matinée m’a rendu un peu triste pour mes amis qui n’avaient pas pu faire leur activité et étaient partis marcher en direction du glacier à la place.

I went out for my scenic flight where I was told that we wouldn’t leave before 12, so I took a small stroll in order to take pictures of the surroundings.

Lorsque je me suis rendu à mon survol du glacier, on m’a dit que les hélicos avaient un peu de retard, et que je ne décollerai qu’à midi. Ayant un peu de temps devant moi, je suis allé prendre des photos des environs.

The road to Franz Josef glacier

When I came back, I was told that my flight couldn’t leave, as the clouds had rapidly invaded the whole mountains around the glacier. Super! I booked for a second try on the afternoon, and headed out for the hot pools of Franz Josef.

Lorsque je suis revenu, j’ai appris que les nuages avaient envahis toute la montagne, et que tous les vols étaient annulés. Super ! J’ai donc décalé ma réservation pour tenter à nouveau ma chance dans l’après-midi et me suis rendu aux bains chauds de Franz Josef pour me détendre.

Arriving in the pools, I was first amazed, then disappointed and finally satisfied. First I was amazed at how they managed to build hot pools outdoors, in the middle of what seemed quite a real forest, with birds singing, and trees, and ferns, everything like a true forest between and around the pools. Then I was disappointed as the pools were really shallow, and small. There were three pools, at 36, 38 and 40°C, around 1,2m deep and 10m x 5m wide, but with around 40people in it at peak hour, it felt pretty crowded. And also because it felt really artificial, as there were pools made to feel a natural but were constructed with concrete. With the forest around, it felt like Jurassic Park. And then I was satisfied because I ended up passing around 6h in the pools with Nicole and Tracy, while more people joined later in the afternoon. And that was really relaxing and made me almost forget that my second try for flying over the glacier in the afternoon was also cancelled.

The clouds stick to the mountain

En arrivant aux bains, j’ai été premièrement émerveillé, puis déçu, et enfin satisfait. Emerveillé puisque les bains sont situés en extérieur, en milieu naturel, entourés de forêts, de fougères, d’oiseaux… Puis déçu puisque les bassins étaient relativement peu grands et peu profonds, bien qu’au nombre de trois, à des températures différentes. De plus, même si leur forme a été faite pour les faire ressembler à des bassins naturels, ils sont fait de béton très artificiel, et l’ensemble fait un peu penser à Jurassic Park. Enfin, j’ai été satisfait, puisque j’y ai tout de même passé 6h à barboter, me relaxer, et cela m’a même fait oublier la déception de l’annulation de mon vol l’après midi aussi (le temps ne s’est pas amélioré et il a fait nuageux toute la journée).

After all this relaxing day, we had a quiet evening playing games in the common room and going to bed early to get ready for the trip to Wanaka the following day.

Une partie du groupe nous a rejoints après leur balade, et nous avons donc passé une soirée très tranquille, relaxé par tant d’eau chaude.

On our way to Wanaka

On our way to Wanaka, we took once more a stunning road with many wonders to enjoy during the journey, and we made seven photo stops, with small hikes in the forest, on the beach, around rivers, and lakes with mountains. In 200km and 5h, we saw most of the landscapes that a photographer could dream of. The only regret I have is that the light was not so good for taking pictures, and as the stops were not long enough for a photograph like me (I love taking my time to find the right angle, the correct light…), I am not really satisfied with the pictures I took (sorry for making you wait several times for that, Lego ;).

Reflections in the lake

Sur le chemin de Wanaka, nous avons pris une fois de plus une route prodigieuse, emplie de merveilles pour photographes. Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois pour de courtes balades sur la plage, au bord d’une rivière, le long de lacs avec les montagnes en arrière plan. Lors des 5h que nous avons mises pour parcourir les 200km entre Franz Josef et Wanaka, nous avons vu la plupart des paysages idéaux pour un photographe. Je n’ai qu’un seul regret, c’est que la mauvaise lumière et l’impression de constamment avoir pas assez de temps pour faire mes photos (j’ai toujours besoin de beaucoup de temps pour faire mes clichés), font que je suis assez peu satisfait des photos que j’ai prises de ces magnifiques paysages.

The road to Wanaka, through the ancestral forest

Nice lakes and mountains shot passing by, on the bus.

Our bus, and our driver: Lego (she is awesome!)

Arriving around Wanaka, a dozen of us were dropped off at the aerodrome in order to go FLY A PLANE! By ourselves. Well with an instructor onboard doing a big part of the job, but still with our own hands on the stick, steering the plane (or some other correct term, because obviously one does not “steer” a plane).

En arrivant sur Wanaka, une dizaine d’entre nous sommes descend du bus à l’aérodrome pour aller PILOTER UN AVION ! Par nous-mêmes. Avec bien évidemment un instructeur à bord réalisant la plupart des actions compliquées, mais tout de même nous avons dirigé l’avion nous même pendant la totalité du vol.

Yes, I'm flying a plane!

And the double cool trick is that we were able to take a passenger onboard with us for free. I then discussed with Nicklas, a cool German guy who were doing the activity as well, that we should share and be pilot then passenger for each other. What we did. And that was awesome.

Et le double effet (kiss) cool, c’est que nous pouvions embarquer un passage à bord, gratuitement. J’ai donc discuté avec Nicklas, un allemand très sympa, dans le bus, et nous avons décidé d’etre respectivement pilote puis passager l’un pour l’autre. C’était génial !

Nicklas and I, pilot then passenger

Being a pilot, you get to start the plane, make it move through the aerodrome, put it to full speed to take off and take off yourself. Then in the air, you control the direction, the engine speed (which stays steady for the most part of the flight) while the instructor controls the pedals and the automatic level of the plane. It is in fact pretty easy and straightforward to do, except when the wind or ground elevations make the plane go in funny directions. And for the landing the instructor tells you how to do and gives you directions, but I’m pretty sure she was directing the plane and me not so much. Which is totally fine by me, because it is the only really difficult and dangerous part.

En tant que pilote, on peut démarrer l’avion, le faire rouler sur le tarmac, changer la puissance des gaz, se mettre en position sur la piste. Après avoir mis les gaz à fond, on tire sur le manche, et l’avion décolle, et on a tout fait presque tout seul, sous l’œil de l’instructeur qui gère les pédales. En l’air, on contrôle également à peu près tout, sauf les pédales, et une manette qui permet de garder une altitude à peu près constante automatiquement. Et c’est en fait très simple, sauf quand le vent ou les différences de niveau du sol font faire des faux mouvements à l’avion, mais ce n’est jamais bien violent. Et pour l’atterrissage, l’instructeur nous donne toutes les indications, mais je suis à peu près persuiadé que c’est elle qui a géré le tout, même si j’avais les mains sur le manche, je ne me sentait plus autant contrôler l’avion. Ce qui me va très bien puisque c’est la partie vraiment compliquée et dangereuse du vol.

The beautiful city of Wanaka, as seen from above.

And as a passenger, the experience is really different because I got to enjoy the beautiful view of the landscape above Wanaka and its surroundings, its lake, snowy mountains, green rivers. This small green city is really lovely from above with its parks and forests.

Et en tant que passage l’expérience est bien différente puisque l’on peut se concentrer sur les paysages magnifiques de la région de Wanaka. Avec ses montagnes enneigées, son lac, ses rivières vertes, cette petite ville est très verte et agréable à admirer du dessus.

Hawea river seen from above.


And after this great introduction, we arrived at Wanaka.  

Après cette mise en bouche de grande classe, nous étions prêts à attaquer notre séjour à Wanaka.


To be continued…

Join the conversation
2
There are 2 comments , add yours!
Ben Mckechnie 4 years, 7 months ago

#10 A totally gorgeous S-line. Great post!

4 years, 7 months ago Edited
Cyprien Replied to Ben Mckechnie 4 years, 7 months ago

Yeah, and that coulour of water was incredible! Thx for your appreciation :)

4 years, 7 months ago Edited
Up
Copyright @Photoblog.com