The road back to Christchurch and last day in Auckland

by Cyprien November. 28, 2016 1125 views

Christchurch

The road back to Christchurch was as usual beautiful but also it was for me quite sad, as this would be my last stop before going back to Auckland and then France. The bus stopped twice for picture times. The first time it was for a view of Mount Cook over the lakes and the second time for an “historic” church constructed in 1934, quite funny for European people. What were less funny, though, were the four buses of Chinese people who had arrived just before us and were packing the place. It was the first and only moment during my trip where I felt like I was just like the regular “consuming traveler”. I couldn’t really explain what a “consuming traveler” is, but for example that would be people travelling in large loud groups, sticking together, without a look at the culture or the people of the country. Something like that. And I had 4 buses of consuming travelers rushing in the grass and flowers around the lake to take selfies, and that was just too much for me to stick around.

La route de retour vers Christchurch était comme d’habitude magnifique. Mais elle fut également pour moi un peu triste puisque nous arriverions à notre dernière étape avant un retour à Auckland puis en France. Le bus a fait deux arrêts photographie. La première fois pour prendre des photos d’un lac avec Mount Cook dans le lointain, et la seconde pour voir une chapelle « historique » bâtie en 1934. Assez comique pour un européen. Ce qui était moins comique, en revanche, c’était les quatre bus de chinois arrivés juste avant nous, qui grouillaient autour de l’église. Ce fut le premier et seul moment de mon voyage où je me suis senti être un « voyageur-consommateur ». Je pourrais difficilement expliquer ce qu’est un « voyageur-consommateur » puisqu’il s’agit plutôt pour moi d’une sensation, mais disons que c’est par exemple des personnes voyageant en grands groupes qui restent ensembles, sans jeter un œil aux habitants ou à la culture du pays qu’ils visitent. Quelque-chose dans le genre. Et j’avais donc sous les yeux quatre bus de voyageurs-consommateurs qui se ruaient sur les pelouses et au milieu des parterres de fleurs pour se prendre en photos. Ce qui était trop pour moi.

A group of "consuming travelers"

So I took a picture of them, a reflective selfie of me, and rushed back to the safety of our own bus. (yes, I know, that sounds like I was just like the others “consuming travelers”, and maybe that was this image of me that I didn’t like as well…).

J’ai donc pris une photo d’eux, un selfie réflectif de moi-même, et suis retourné dare-dare à la sécurité de notre propre bus (et en effet, dit comme ça, je ressemblais à tous les autres voyageurs-consommateurs du coin, et c’est peut être aussi cette image de moi-même que me renvoyaient les scènes au-dehors que j’avais du mal à supporter).

Reflection in the window of the "ancestral church"

...

We then stopped at Rangintata, the city where the Stray bus usually stops for the night, but this day it was only for dropping people for Rafting, before heading to Christchurch. The night stop had been changed due to the earthquake and that was not a really interesting trade for me as I would spend another unplanned night in Christchurch, instead of sleeping in Rangintata.

Nous nous sommes ensuite arrêtés à Rangintata, la ville dans laquelle le bus Stray s’arrête d’habitude. Mais cette fois c’était uniquement pour déposer des gens faire du Rafting et repartir en direction de Christchurch. Le lieu de l’arrêt nocturne avait changé en raison du tremblement de terre survenu la semaine précédente, ce qui n’était pas vraiment une bonne nouvelle pour moi, puisque cela m’obligeait à passer une nuit de plus dans cette ville que j’avais déjà visité plus que de raison.

Between Rangintata and Christchurch, we took the flattest road of the country, which was 27km of dull straight flat road plus more of dull flat not straight roads. I watched Raging Bull during the trip and that was awesome!

Entre Rangintata et Christchurch, nous avons pris la route la plus plate du pays : 27km de ligne droite plate et monotone, suivi de bien d’autres kilomètres de routes non droites mais tout autant ennuyeuse. J’ai regardé Raging Bull, c’était super !

...

We arrived at All Stars INN during the afternoon, did the check-in and I then decided to go to the movies instead of wandering once more in the streets of Christchurch… Which I ended up to do anyways since the nearest cinema was at the other side of town (and this is a lot farther than it looks on the map). One hour later I arrived in the cinema just in time to watch Arrival, which was quite as awesome as the previous movie of my day, except that one of them is about communicating whereas the other is more about the absence of communication.

Nous sommes arrivés à l’auberge All Stars Inn dans l’après-midi, et j’ai décidé d’aller au cinéma plutôt que de trainer une fois de plus dans les rues de Christchurch… Ce que j’ai fini par faire tout de même, puisque le cinéma le plus proche était à l’autre bout de la ville (ce qui est bien plus loin que ça en a l’air sur la carte). Une heure plus tard environ, je suis arrivé juste à temps pour aller voir Premier Contact, qui était tout aussi super que le premier film de ma journée, bien que l’un d’entre eux parle de communication et l’autre d’absence de communication.

I strolled back through the huge and magnificent Hagley Park, where a concert was set-up in the middle of a huge filed, and that was quite crowded, but I didn’t stick around as I was starving. I ate at Mumbaiwara, a really good Indian Restaurant. What I find interesting about Indian restaurants is that, contrary to a Fish and Chips or a Pizza or pasta, the taste of the Indian food varies a lot depending on the country you are in. In England, it is quite strong for me. Some meals left my mouth burnt until the following day. In France, on the contrary, it is really mild. And in New Zealand it was in the middle. And the spices, the choice of the dishes or the way the food is selected, cut, and cooked vary a lot as well. I’ve never been to India to try the real one. Maybe someday.

Je suis rentré en baladant au travers de Hagley Park, qui est immense et magnifique, et dans lequel un concert avait lieu. Il y avait beaucoup de monde, mais je ne suis pas resté car je mourrais de faim. J’ai donc continué vers la ville pour aller manger à Mumbaiwara, un restaurant indien délicieux. Ce que je trouve intéressant dans les restaurants indiens, c’est que contrairement aux fish and chips, aux burgers, ou aux pizzas, leur goût varie beaucoup en fonction du pays dans lequel on les mange. En Angleterre par exemple, ceux que j’ai testé proposaient une nourriture très épicée, qui me brûlait parfois la bouche jusqu’au lendemain. En France, ils sont généralement beaucoup plus doux. En Nouvelle Zélande, c’était intermédiaire. Et au-delà de ça, le choix et la préparation des plats sont régulièrement un peu différents aussi. Je ne suis jamais allé en Inde pour tester un vrai restaurant indien. Peut-être un jour.

...

The following day, it was already time for me to pack and leave Christchurch for Auckland, where my last day in New Zealand awaited.

Le jour suivant, il était temps pour moi de prendre l’avion pour Auckland, où m’attendaient mes derniers jours en Nouvelle Zélande.

Auckland, the green city (and you can even see the harbour in the right background)

Auckland

The trip to Auckland was quite fast and smooth, and after checking-in at the hostel, I updated my blog articles and sorted my pictures. I then headed to the Skytower of Auckland to see from the 60th floor above the city the great sunset which… was clouded just when the sun was about to paint the sky in red. The view was nice, still, from up there, as we could see the whole city with its harbor, its towers, the sea, the many parks and gardens, and volcanoes crater (the city and surroundings count 53 volcanoes!).

Better not be afraid of heights!

Le voyage vers Auckland s’est passé sans encombre, et après mon check-in à l’hôtel, j’ai profité de la fin de mon après-midi pour mettre à jour mon blog et trier mes photos. J’ai ensuite rejoint la Skytower afin de pouvoir profiter du coucher de soleil au-dessus de la ville, au 60ème étage de la tour… couvert par des nuages, juste avant que le soleil n’ait pu couvrir le ciel de sa robe rouge-orangée. La vue d’en haut n’en était pas moins magnifique, puisque avec une visibilité à 360°, nous pouvions voir la ville et son port, ses tours, la mer, les nombreux parcs, jardins et cratères de volcans (la région d’Auckland compte pas moins de 53 volcans !)

Auckland, its harbour and a volcanic island in the background. Just before the cloudy sunset.

I then went to the restaurant Gusto at the Grand, which was unfortunately more expensive than excellent, and went to sleep with a book.

Je suis ensuite allé me restaurer chez Gusto at the Grand, qui était malheureusement plus cher que bon, et suis rentré me coucher avec un bon bouquin.

...

During the night, I had a really strange experience with a Jehovah’s Witness (I know it because he had the book on his bed) with whom I shared my room (not what you think of…). When he came back from his evening, it was 11:30PM, and I was with my flashlight about to finish reading before going to sleep. Entering the room, he turned the lights on and went to lie in his bed… dressed, with the light on, while I was planning to start sleeping. After 5 minutes I told him to please shut down the light, and I finally fell asleep. What is more strange, is that he left the room around midnight and came back at 1:30AM… and switched on the lights again… in the middle of the night. He left the lights on and lied again, dressed in his bed, with the lights on. This time I ordered in less than a minute if he would shut the f*cking light (please), because the following morning was my last day in New Zealand, and I wanted to wake up three hours later for sunrise pictures.

Durant la nuit, j’ai eu une expérience tout-à-fait étrange avec un Témoin de Jéhovah (je le sais puisqu’il avait le journal sur son lit) avec qui je partageais ma chambre (ce n’est pas ce que vous pensez…). Quand il est rentré de sa soirée vers 23h30, j’étais en train de lire mon livre avec ma lampe de poche, et je m’apprêtais à éteindre. En entrant dans la chambre, il a allumé le lumières et est allé s’allonger sur son lit, habillé, avec la lumière toujours allumé. Au bout de 5 minutes, je lui ai demandé s’il pouvait (s’il vous plait) éteindre la lumière, et j’ai fini par m’endormir. Ce qui est plus étrange, c’est qu’il est sorti de la chambre vers minuit, puis revenu à 1h30 du matin… et a rallumé toutes les lumières, en plein milieu de la nuit. Il a laissé les lumières allumées et est retourné s’allonger, habillé, sur son lit. Cette fois, au bout de moins d’une minute je lui ai ordonné d’éteindre ces p*tains de lumières (s’il vous plait), puisque, comme le lendemain était mon dernier jour en Nouvelle Zélande, je voulais me lever trois heures plus tard pour prendre des photos du lever de soleil.

...

What I have done. Between 5:30 and 8:00 AM I was at Mount Eden to take nice pictures of the sunrise and of the many joggers that come here for an early training. And this time the weather was with me. The clouds were not as amazing as in Kaikoura (see previous post) since the sunrise was mostly yellow and the sky quite homogeneous. But thanks to that, and sinceI was on the top of a volcano crater, I could see in Chinese shadows the trees and the runners on the other side of the crater, and I am quite fond of the resulting pictures.

The runners and trees in chinese shadows during sunrise.

Auckland waking up.

Ce que j’ai fait. Entre 5h et 8h du matin, j’étais donc à Mount Eden, pour prendre de belles photos du lever de soleil et des nombreux joggers qui venaient s’entraîner de bon matin. Et cette fois le temps fut clément. Les nuages n’étaient pas aussi magnifiques que ceux de Kaikoura (voir post précédent), puisque ce lever de soleil était majoritairement jaune et les nuages assez étalés et homogènes. Mais grâce à cela, et puisque je me trouvais au sommet d’un cratère de volcan, je pouvais voir les arbres et les joggers en face en ombres chinoises, et je suis assez satisfait des photos que j’ai pu prendre de ce moment.

The photographer enjoying the moment.

I took a few more shots of the waking city and headed back to the hostel. On my way, I stopped in a lovely little mall, whose bay window was giving a large nice view on a park with the Skytower in the background. That was quite lovely, and I had a really good breakfast!

J’ai ensuite pris quelques photos d’Auckland au réveil et suis retourné à mon hôtel. En chemin, je me suis arrêté dans un charmant centre commercial minuscule dont les baies vitrées donnaient sur un parc avec la ville en arrière-plan. C’était très mignon, et j’y ai mangé un très bon petit-déjeuner !

Delicious last breakfast in New Zealand, with an amazing view!

...

After that I just had the time to check out before 10:00AM and I went to meet Maria and Rémi. The first adorable people I met at my arrival in New Zealand were also the last one I was with, before leaving to the Airport where my flight to Beijing and then France awaited.

Après cela, j’étais juste à l’heure pour mon check-out de 10h, avant d’aller voir Maria et Rémi. Les premières et adorables personnes rencontrées à mon arrivée en Nouvelle Zélande furent aussi les dernières avec qui j’ai partagé un repas, avant de me diriger vers l’aéroport, où m’attendait mon vol vers Pékin, puis vers la France.

...

To be continued…

A suivre…


Join the conversation
0
Be the first one to comment on this post!
Up
Copyright @Photoblog.com