Mon histoire - My story

by Emma Teasdale April. 13, 2020 2500 views

Lorsque j'ai créé cette page initialement, je la voyais uniquement comme une plateforme pour présenter ma photographie amateur, pour m’ « exprimer », peu importe ce que cela signifie de nos jours. Cependant, il y a trois jours, quelque chose de tragique est arrivé. Quelque chose qui allait changer ma vie à jamais.

Vendredi le 10 avril 2020, ma chère maman est décédée. Elle a remporté la bataille qu’elle menait depuis 13 ans contre la maladie d’Alzheimer, mais a perdu le combat contre l’infâme COVID-19. Elle avait 65 ans. Elle a vu ce virus comme une opportunité de s'échapper. Mais elle aurait voulu partir depuis longtemps. Elle n'aurait jamais voulu réaliser ce douloureux voyage. Elle est restée pour ses enfants, pour son conjoint, pour ses frères et pour ses sœurs. Par amour. Maintenant, elle est enfin libre. La souffrance est terminée.

Au cours des cinq dernières années de sa vie, elle a vécu dans un établissement de soins de longue durée. Chaque fois que je lui rendais visite, j'essayais de tirer le meilleur de la situation, de partager un beau moment avec elle. Je lui parlais, je chantais avec elle, je lui tenais la main, je l'embrassais, je dansais autour d'elle, je riais avec elle. Mais je l'avais déjà perdue depuis longtemps. La maladie a pris le contrôle de son esprit et de son corps, année après année, sans retenue. Quand je pensais que la situation ne pouvait pas s’aggraver, elle s’aggravait. Quand j'ai cru que j'avais assez souffert, ça ne faisait que commencer. Au cours de ses dernières années, elle survivait, mais ne vivait pas. Ça a toujours été difficile à voir. Progressivement, lentement, j'ai perdu ma mère avant même d'avoir eu le temps de la connaître. Elle a été diagnostiquée quand j'avais 11 ans. Elle avait 52 ans à l'époque. De toute évidence, je ne comprenais pas l'ampleur de la maladie ni à quel point elle allait chambouler nos vies.

Alors que je lui tenais la main pour la dernière fois, je me suis rappelée de tous les moments que nous avons partagés ensemble. Un voyage en famille à la plage, les moments où je cuisinais avec elle, les moments où elle me réconfortait et me racontait des histoires pour m'aider à m'endormir, nos voyages de camping en famille, nos longues promenades main dans la main, les moments où nous dansions ensemble en riant. Je me suis rappelée de son rire contagieux. Ce rire qui m'a toujours donné de la force et qui m'encourageait à continuer. Je me suis également souvenue de tous les moments difficiles. Les moments où je me suis fâchée contre elle pour avoir oublié ma date de naissance, pour avoir oublié des détails qui n'auraient vraiment pas dû avoir d'importance. Les moments où les gens la fixaient ou détournaient le regard, par crainte et par inconfort. Les moments où j'avais honte. Honte de la maladie, pas d’elle. Mais je ne savais pas distinguer les deux, car je n'étais qu'une enfant. Les moments où je lui disais des choses insensibles qui la faisaient pleurer. Je ne comprenais pas le pouvoir et l'impact de mes mots. J'ai aussi pensé à tous les moments que nous ne pourrons jamais partager ensemble. Mon cœur est affaibli, et je ne pense pas qu'une vie suffira à le réparer. Ce deuil, qui dure déjà depuis une décennie, est loin d'être terminé.

Je me souviendrai de ma mère comme d’une femme généreuse, attentionnée, aimante et heureuse. Elle s'est toujours assurée que mon frère et moi avions tout ce dont nous avions besoin. Elle donnait de l’amour non seulement à sa famille mais aussi à tous ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin. Maman m'a appris à aimer. Elle est ma plus grande source d’inspiration et elle guidera à jamais la façon dont je vis ma vie. Elle m'a aussi aidée indirectement à devenir indépendante, mature et résiliente. Je n'aurais pas pu espérer avoir une meilleure mère.

Tu seras toujours avec nous, dans nos cœurs et nos âmes, maman. Notre amour est plus fort que jamais.

Ta fille, Emma.

———————————-—————————————————————

When I first created this blog, I solely intended it to be a medium through which I would showcase my amateur photography. Express myself, whatever that means. However, three days ago, something traumatic happened to me. Something that would change my life indefinitely.

On Friday, April 10th, 2020, my dear mother passed away. She won her 13 year long battle against dementia, but lost the fight against COVID-19. She was 65 years old. She saw this virus as an opportunity to escape. But she would have wanted to leave long ago. She would have never wanted to go through this painful journey. She stayed for me, for my brother, for my father, for her brothers and sisters. Out of love. She is now free. The suffering is over.

For the last five years of her life, she lived in a long term care facility. Everytime I visited her, I tried to make the best of it. I would talk to her, sing with her, hold her hand, kiss her, dance around her, laughed with her. But I had already lost her a long time ago. The disease took over her mind and her body year after year. When I thought I couldn’t get worse, it did. When I thought I had been through enough pain, it was only just beginning. In her last years, she was surviving, but not living. That was always hard to see. Progressively, slowly, I lost my mother before I even had the time to know her. She was diagnosed when I was 11. She was 52 at the time. Obviously, I didn’t grasp the magnitude of the disease and what it would do to us all.

As I held her hand for the last time on her death bed, I remembered all the memories we had together. A family trip to the beach, the times I baked with her, the times she comforted me and told me stories to help me fall asleep, our family camping trips, our long walks hand in hand, the times we danced together. I remembered her contagious laugh. It always gave me strength and encouraged me to keep going. I also remembered all the hard times. The times where I got mad at her for forgetting my birth date, for forgetting details that really shouldn’t have mattered at all. The times where people stared, or looked away out of fear or discomfort. The times where I was ashamed. At the disease, not at her. But I couldn’t distinguish the two, for I was only a kid. The times where I said mean things to her and made her cry. But I didn’t understand the power and the impact of my words, because was just a kid. I also thought about all the memories we wouldn’t get to make together. My heart is shattered, and I don’t think a lifetime will be enough to mend it. I have been grieving for the past decade, but the grieving process is far from being over.

I will remember my mother as being a kind, caring, loving and genuinely happy woman. She always made sure my brother and I had everything we needed. She was not only loving towards us, but also towards everyone that happened to cross paths with her. Mom has taught me how to love. She is my biggest inspiration and will forever guide the way I live my life. She also indirectly helped me become independent, mature and resilient. I couldn’t have wished for a better mother.

You will always be with us, in our hearts and our souls, mom. Our love is stronger than ever.

Your daughter, Emma.

Join the conversation
5
There are 5 comments , add yours!
Olga Helys 2 months ago

Bel hommage Emma
Paix à son âme

2 months ago Edited
-- Lyency 2 months ago

je suis vraiment désolé pour votre perte

2 months ago Edited
Louise St-Denis 2 months, 3 weeks ago

Ma douce Emma, mes pensées sont avec toi. Affectueusement. L.

2 months, 3 weeks ago Edited
Buster Bruce 2 months, 3 weeks ago

Emma- I am so sorry for your loss. Our sympathies to you and your family. I feel your pain- I lost both my parents 120 days apart 2 years ago.

2 months, 3 weeks ago Edited
Antonio Gil 2 months, 3 weeks ago

Beautiful tribute. I'm sure your mom would love this post.

2 months, 3 weeks ago Edited
Up
Copyright @Photoblog.com